© 2016 par Benjamin Beaugé

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon

Auto-hypnose #1 : Booster la confiance en soi


Comment augmenter votre confiance en vous par la visualisation ?

Quand les pensées limitantes affectent l'estime de soi


Le manque de confiance en soi peut être lié à une faible estime de soi, et se traite particulièrement facilement en hypnothérapie ainsi qu'avec des techniques d'auto-hypnose pour commencer.


Ce manque d'assurance peut être un comportement habituel qui vous accompagne depuis longtemps, ou peut aussi se manifester particulièrement quand l'enjeu est important. Un examen, une présentation, une performance sportive et tout peut alors vous sembler insurmontable. L'estomac se noue, les jambes tremblent, les lèvres aussi, vous sentez le coeur taper fort, peut-être même le sang battre dans les tempes, des coups de chaud ou de froid, etc. Souvent, ce manque de confiance en soi est nourri par des pensées limitantes telles que "je n'y arriverai pas", je suis nul(le)", etc.


Un hypnothérapeute peut vous aider à effectuer un vrai travail en profondeur pour changer ces pensées limitantes et les remplacer par des pensées facilitantes, ou motrices. Associé à des protocoles en visualisation et sur l'atteinte d'objectifs, vous serez alors plongés agréablement dans un état où la réussite vous semblera n'être plus qu'une formalité ! Alors, totalement détendu, vous mettrez inconsciemment tout en place pour confirmer cette nouvelle représentation que vous avez de vous-même : celle de quelqu'un qui réussi facilement, et qui a au fond toujours réussi relativement facilement.


Aujourd'hui en guise d'avant-goût et avant une vraie séance en hypnothérapie, Benjamin Beaugé vous confie une technique simple de visualisation. Certains y seront très réceptifs, d'autres auront besoin de plus de temps auprès d'un hypnothérapeute confirmé.



La visualisation dissociée/associée : un classique en hypnothérapie


Vous pouvez prendre une profonde inspiration, tout en levant le menton et en inclinant doucement la tête en arrière, puis redescendre en position normale en expirant encore plus agréablement.


Vous pouvez alors vous imaginer cette situation que vous appréhendiez, cet examen, cette présentation, mais en tant qu'observateur, peut-être parmi d'autres observateurs. Avant que tout ne commence, vous pouvez alors regarder autour de vous, les gens attendant patiemment.


Quand une personne se présente, celle qui va réaliser ce que vous redoutiez, vous pouvez remarquer les regards bienveillants du public, la patience et l'écoute attentive qu'il montre. Et vous pouvez, vous aussi sourire à cette personne comme pour l'encourager discrètement, lui envoyer toutes les ondes positives que vous pouvez. Cette personne vous pouvez la voir, et vous surprendre à remarquer un détail ou deux que vous avez en commun. Peut-être la même coupe, la même taille, ou encore les mêmes chaussures, ou tout autre chose.


Vous pouvez remarquer dans son regard qui parcourt toute la salle, à quel point ces sourires bienveillants semblent l'apaiser et la mettre à l'aise. Tellement à l'aise, que vous la voyez prendre de plus en plus d'espace, plus droite, parlant de façon plus assurée, faisant quelques blagues de temps en temps qui ravissent l'assistance, s'approprier totalement le lieu et l'instant. À ce moment vous pouvez essayer d'imaginer le plaisir que cela doit être pour cette personne de se sentir si bien accueillie, en confiance et si forte.


Puis vous allez pouvoir vous imaginer la même chose, comme si c'était vous qui vous trouviez à la place de cette personne. À votre place dans cette scène, et la revoir, la revivre du début à la fin. Vous pouvez alors vous imaginer capter l'attention de toute l'assistance, les gens boivent vos paroles, semblent même de plus en plus admiratifs. En vous concentrant alors sur le moment précis où la présentation, l'examen ou la performance se termine et que le public vous applaudit, vous félicitent, vous pouvez essayer de ressentir l'émotion forte qui est présente en vous, et qui vous comble de bonheur : vous l'avez fait. Et à postériori, ça peut vous sembler maintenant étrangement... facile !


Alors vous pouvez prendre tout le temps nécessaire pour ressentir cette émotion agréable et vous dire que toutes les fois où vous serez confronté à cette situation, la même émotion sera perceptible dès le début : comme si vous saviez au fond de vous à quel point c'est facile, totalement à votre portée, et à quel point vous vous sentez bien à la fin.


Une fois que vous avez atteint cet état si agréable, vous pouvez utiliser l'ancrage (voir précédent article) pour pouvoir accéder facilement et à tout moment à cet état de détente et de bien-être.



Et pour aller plus loin...


Prendre Rendez-Vous



#autohypnose #confianceensoi