© 2016 par Benjamin Beaugé

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon

Hypnose : 7 techniques pour booster ses capacités d'apprentissage

Mis à jour : 9 août 2018


Comment booster l'apprentissage et la mémoire et exploiter au mieux son cerveau ?

L'hypnothérapie ou le travail en hypnose possèdent de vastes champs d'application. L'apprentissage et la mémoire en font partie. Ce sont en effet deux aspects fabuleux du cerveau humain. La complexité de celui-ci est telle que nous en découvrons encore de plus en plus chaque jour. Doucement et progressivement nous levons le voile sur ses capacités et les différents modes de fonctionnement.

Étudiant, jeunes ou moins jeunes, la mémoire reste comparable à muscle qu'il s'agit d'entretenir aussi souvent que possible pour le rendre performant. Nous savons tous que notre cerveau n'utilise qu'une partie infime de ses possibilités dans l'apprentissage comme dans le reste de ses fonctions.

L'apprentissage peut être subdivisé schématiquement en plusieurs temps :

  • Capter un maximum de l'information en boostant son attention,

  • Intégrer directement un maximum de l'information dans la mémoire à court terme,

  • Consolider les informations en les organisant dans la mémoire à long terme (ce que l'on fait pendant le sommeil),

  • Puis on évalue et réajuste selon la quantité de l'information que l'on a "retenu".

  • Une fois que toute l'information est plus ou moins intégrée : la phase de renforcement.


Apprenez donc dans cet article différentes techniques se rapportant à ces différents "temps forts", pour vous permettre une utilisation optimale de votre cerveau, et comment l'hypnothérapie peut vous permettre de dépasser encore bien plus ces limites.


  1. Boostez votre attention pour capter un maximum de l'information Les substances excitantes comme la caféine sont très efficaces pour doper provisoirement l'attention et beaucoup d'étudiants l'utilisent... à l'excès. Différentes techniques existent pour travailler sur l'attention sur le long terme et de façon plus saine. Souvenez-vous d'une chose : on apprend bien mieux les informations amusantes ou qui nous plaisent, car notre attention est bien mieux captée par celles-ci. Partant de ce constat, il est facile d'augmenter la fraction d'information que l'on intègre directement, en réussissant à se convaincre ou à se mettre dans l'état d'esprit que le cours ou l'information à retenir est passionnant ! L'hypnothérapie permet de travailler très facilement sur ce point en vous permettant d'acquérir des techniques de lecture rapide, de développement de l'acuité sensorielle et des capacités de concentration sur le long terme. L'information peut alors devenir réellement passionnante pour vous et vous l'intégrerez d'autant plus vite. De plus le simple fait d'entrer en hypnose va actionner les noyaux gris centraux et booster le système nerveux parasympathique : le corps et l'esprit seront reposés, l'attention boostée à son maximum, les émotions parfaitement canalisées, etc. De plus, l'ancrage en hypnose (traité lors de précédents articles) est une technique qui pourra vous permettre de regagner instantanément un état d'esprit attentif, à l'écoute, et qui va capter toutes les informations comme une éponge.

  2. Chaque cerveau est unique : apprenez à reconnaître vos canaux d'apprentissage privilégiés Les canaux d'apprentissage sont les chemins que peut prendre l'information pour s'encoder progressivement dans la mémoire à court puis à long terme. Nous avons tous des canaux privilégiés selon que nous sommes plutôt visuels, auditif, kinesthésique. Ils se trahissent souvent dans notre langage courant. N'avez vous jamais prêté attention aux tics de langages de certaines personnes ? Pour apprendre efficacement donc, il faut privilégier un ensemble de canaux d'apprentissage qui sont déjà utilisés et entraînés chez vous. Ensuite, plus vous multiplierez les canaux différents, plus vous potentialiserez la rapidité de l'apprentissage. Par exemple pour apprendre un cours ou un texte quelconque, vous pouvez le lire, puis à haute voix, s'enregistrer pour réécouter le texte, y passer du stabilo, faire des liens entre les différents canaux et surtout entre les différentes aires d'apprentissage.

  3. Souvenez-vous que tout est un jeu ! Pensez au lionceau qui joue : c'est ce que la nature a trouvé de plus efficace pour intégrer facilement les techniques de chasse, de reproduction, de survie. Les humains font exactement pareil quand ils jouent à la marchande, la dinette, ou qu'ils jouent n'importe quel métier. Dans cette logique, prenez toute situation ou tout apprentissage pour un jeu ! Plus c'est ludique, plus vite l'intégration des connaissance se fera. L'hypnose peut être un outils précieux pour y arriver grâce à des techniques de visualisation.

  4. Mobilisez les aires les plus efficaces Peu importe l'information à retenir, il faut savoir que certains types de mémoire sont bien plus efficaces que d'autres. Les champions des concours internationaux de mémoire le savent bien. Une technique très puissante, le Palais Mental, consiste à retenir des éléments en les associant à des positions géographiques spécifiques. Une vidéo vaut mieux dans ce cas que toutes les explications : voir en fin d'article.​ L'hypnose est aussi un très bon moyen de jouer avec les symboles pour mobiliser toutes les mémoires les plus efficaces. Elle permet de faire des liens entre chaque type de mémoire, afin de tirer le meilleur de chaque aire cérébrale. Il s'agit en quelques sortes d'apprendre à apprendre encore plus efficacement, avec notre boite à outils cérébrale.

  5. Faites des liens, tissez l'information et créez des histoires Dans la lignée de ce qui a déjà été dit au point 4, plus des liens sont faits entre les choses que l'on apprend et celles que l'on connaît déjà, plus l'information s'encodera a plein d'endroits différents. Plus il y a de liens entre les différents types de mémoires, plus l'information sera facilement accessible. Vous pouvez aussi créer des histoires imbriquant tous les éléments à apprendre ou encore utiliser les moyens mnémotechniques. Les étudiants en médecine en sont férus ! Un exemple de moyen mnémotechnique pour retenir les acides aminés essentiels composant les protéines : "Le très lyrique Tristan fait vachement marcher Yseult, histérique !" pour Leucine, Thréonine, Lysine, Thryptophane, Phénylalanine, Valine, Méthionine, Isoleucine, Histidine. Ce moyen d'encoder l'information rend celle-ci à la fois ordonnée, ludique à intégrer et utilise des zones très efficaces de notre cerveau.

  6. La technique de l'arrosage Toutes les études le montrent, le saupoudrage ou arrosage de l'information est bien plus efficace que le bachotage deux jours avant l'examen. En effet, c'est la nuit que les informations sédimentent, s'organisent et se solidifient dans la mémoire à long terme. À temps de révision équivalent, il est bien plus efficace de laisser des nuits de consolidation entre chaque petite session de révision. Un hypnothérapeute pourra vous aider à installer ces connaissances de façon solide et durable en vous confiant des techniques d'apprentissage rapide en fractionnement (technique d'hypnose).

  7. L'activation des ressources et le travail sur les croyances limitantes Ces deux choses font respectivement partie des moteurs et des freins au changement. Il est primordial en effet de tenir compte de ceux-ci pour optimiser au maximum ses capacités d'apprentissage, pour un apprentissage rapide ou même pour la lecture rapide. Ces techniques peuvent être entièrement réalisées sous hypnose, ou encore en programmation neuro-linguistique (PNL). L'activation des ressources, dans le cadre des séance d'hypnothérapie consiste à faciliter l'accès à celles-ci par des protocoles efficaces. Ces ressources vont devenir de véritables moteurs qui vont booster littéralement vos capacités de changement, d'apprentissage et de toutes vos capacités physiologiques. Le travail sur les croyances limitantes à l'inverse consiste à identifier tous les freins à l'apprentissage. Car même si certains freins sont liés aux circonstances externes dans lesquelles on essaye d'apprendre, certains freins sont internes : "Je n'y arriverai pas", "cette matière est vraiment dure", "je suis nul en maths", etc... En se débarrassant ou en modulant ces croyances et ces pensées limitantes, on lève ces freins et on se permet de foncer droit vers notre objectif, sans entraves.



La technique du Palais Mental


Ces quelques conseils peuvent vous aider à encore mieux organiser vos sessions d'apprentissage ou vos révisions. Un bon hypnothérapeute pourra vous aider à repousser encore plus loin ces limites par des protocoles adaptés à vos forces, faiblesses et à vos freins.

En attendant votre séance, tous les conseils évidents sont toujours de mise : dormez suffisamment, apprenez dans un endroit calme, dans une position propice à la concentration (pas couché), et encore une fois n'abusez pas des excitants : le cerveau possède déjà les meilleures molécules et les meilleures stratégies dans sa boite à outils !


Prendre rendez-vous




#apprentissage #mental