© 2016 par Benjamin Beaugé

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon

Hypnose et Troubles du transit - Causes et solutions


Le trouble du transit, un mal qui touche 1 français sur 10.

Bien entendu, nous ne parlons ici que des cas "chroniques", mais nous sommes tous sujets plus ou moins à certains moments de notre vie aux troubles du transit. Entre constipation et diarrhées, ils peuvent parfois réellement nous compliquer la vie : au mieux gênant ces troubles peuvent aussi, au pire avoir des conséquences graves.

Même si l'on comprend de mieux en mieux le fonctionnement de ce "deuxième cerveau du corps", de tous les temps l'homme s'est inquiété de son transit. C'est l'origine même de l'expression "ça va ?". Il fallait entendre à l'époque "ça va... aux toilettes normalement". Car à l'époque, si "ça va" ni trop ni trop peu, alors tout va bien !

Votre infirmier hypnothérapeute vous présente donc ce qui peut troubler le transit et des moyens de régler le problème, avant une éventuelle séance en hypnothérapie.



  • L'hydratation L' EFSA (European Food Safety Authority) recommande que nous buvions 2l d'eau par jour pour les hommes et 1,6l pour les femmes. L'hydratation suffisante aide la nourriture à progresser dans notre tube digestif. Une partie est absorbée au niveau de l'intestin pour nous hydrater, et une partie va rester dans le tube digestif, accélérer le transit et éviter de faire des selles sèches et au final un bouchon. Attention, en cas de fortes chaleurs, on transpire beaucoup. Cette eau que l'on perd, le corps va aller la chercher là où elle est : au niveau du colon. Pour faciliter le transit, il faudra boire encore plus que d'habitude. Vous l'avez compris, si vous avez besoin d'eau pour bien fonctionner, votre transit aussi !

  • Les fibres En cas de constipation : (r)établir une alimentation riche en fibres : fruits, légumes, céréales… Attention tout de même car trop de fibres sur une période prolongée, et sans hydratation importante, peut finir par produire l'effet inverse ! Ces fibres formant des filaments, vont finir par gêner le passage des selles. En quantité normale, les fibres tapissent les parois pour faire mieux glisser le tout ! Donc on y revient, vous pouvez bien boire et bien consommer des fibres !

  • L'activité physique L'activité physique, en plus de mettre tout le corps en mouvement, va activer les muscles posturaux de la sangle abdominale. Toutes ces sollicitations vont activer le péristaltisme (les contractions régulières du tube digestif). Comme complément, les positions de gainage des abdos sont alors conseillées, afin de tonifier cette sangle abdominale.

  • Source psychologique, psychosomatique Pour les personnes qui ont l'impression d'avoir déjà tout testé en vain, pour celles qui retardent régulièrement ou même qui oublient le moment d’aller à la selle, pour celles qui ont des traumatismes associés, qui peuvent parfois remonter loin dans l'enfance... Des protocoles puissants existent en hypnothérapie pour chacun. Adaptés au mieux à chaque personne, ces protocoles en hypnose agissent au plus profond de la personne, à l'endroit exact où réside le blocage. Attention, un suivi avec un bon hypnothérapeute peut régler le symptôme, mais ne vous dispense pas d'un suivi médical.

  • La grossesse Lorsque le fétus exerce une pression sur le colon, il arrive que le transit soit perturbé. Les changements hormonaux n'y sont pas non plus pour rien. Dans ce cas, toujours le même conseil, continuez à bien boire. Les recommandations sont de 2l d'apport d'eau par jour pour les femmes enceintes. Vous pouvez aussi discuter avec votre médecin d'une activité physique adaptée. En plus de remettre le corps en mouvement et de faciliter le transit, cela vous fera le plus grand bien au moral !

  • Maladies chroniques ou prise de médicaments Certaines maladies neurologiques ou endocriniennes telles que Parkinson, la sclérose en plaque, les AVC (accidents vasculaires cérébraux), le diabète ou l'hypothyroïdie peuvent réduire la motilité (force et fréquence de contraction) de l'intestin. Dans ces cas-là, une constipation peut survenir. Il est évident qu'il vous faudra en parler lors de votre suivi médical, car des traitements efficaces existent, qu'ils soient médicamenteux ou non. . Certains médicaments tels que les morphiniques, ont tendance aussi à constiper. À tout moment, continuez à agir sur les paramètres qui vous maitrisez, tels que l'hydratation, l'apport en fibres et l'activité physique. L'hypnose pourra aussi vous aider et pourra être un complément très efficace. Sur ce plan, par des suggestions, protocoles et métaphores adaptés à votre cas, vous pouvez retrouver votre sérénité.

  • L'âge Avec l'âge, la digestion est plus lente. Si elle est plus lente, l'eau contenue dans les selles a plus le temps d'être absorbée par l'intestin. Donc dans la mesure du possible, il est recommandé de continuer une activité physique adaptée et de bien s'hydrater, surtout en cas de fortes chaleurs.

  • Les diarrhées Car les troubles du transit vont aussi dans ce sens ! Si de nombreux conseils peuvent être donnés au préalable pour les constipations, il en existe peu pour les diarrhées. Après avoir fait le point sur votre consommation de fibres et d'aliments pouvant irriter les muqueuses digestives, si les symptômes persistent plus de 5 jours, consultez un médecin, il pourra vous faire faire un examen des selles en labo. Certaines diarrhées sont dues à des bactéries ou des parasites lors d'infections alimentaires, d'autres peuvent être d'origine virale comme la gastro-entérite, d'autres encore peuvent être liés à des médicaments comme certains antibiotiques. Si la diarrhée est chronique (>14j), une affection rare peut parfois en être la cause (maladie de Crohn), et votre médecin vous donnera alors tous les conseils médicaux et hygiéno-diététiques pour réduire les symptômes. En cas de doute encore une fois : consultez votre médecin traitant.


En résumé : si votre trouble du transit est d'origine psychogène (stress, conditionnement, trauma, émotionnel), un suivi en hypnothérapie vous permettra à la fois de gérer le symptôme et de travailler sur la cause. En cas de cause non psychogène, l'hypnose vous permettra d'acquérir des techniques efficaces afin de gérer efficacement le symptôme.

Dans tous les cas donc le symptôme gênant est maitrisé, pour votre plus grand bonheur ! Et puisque votre infirmier hypnothérapeute connaît bien la physiologie et la mécanique des troubles du transit, il saura vous donner tous les conseils complémentaires, et si besoin vous orienter vers d'autres professionnels de santé.

Libérez-vous, car quand ça va, tout va bien mieux !


Prendre Rendez-Vous


#transit #constipation