© 2016 par Benjamin Beaugé

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon

La surconscientisation : quand on réfléchit trop !


La surconscientisation : un mal occidental moderne ?

Par surconscientisation, je ne fais pas référence ici au surconscient, concept développé en psychologie, mais à cette manie que nous avons de chercher à contrôler toutes les fonctions (normalement) autonomes de notre corps. Dans cet article, je parle de ma pratique d'hypnothérapeute à Lyon, et de ce que j'observe de plus en plus, en donnant quelques exemples qui, je n'en doute pas, parleront à beaucoup de monde.  


En hypnothérapie, on travaille sur l'inconscient en créant simplement une dissociation de manière à provoquer de façon indirecte des changements profonds. Mais une fois le changement effectué, le travail d'un hypnothérapeute sera de "refermer la boite" !


Freud disait que si l'on conscientise l'origine du trouble, qu'on l'identifie au moyen d'une (longue) psychanalyse, alors le symptôme cesse. On sait désormais que ce n'est pas toujours suffisant. D'où le développement de plus en plus important des thérapies brèves , de la PNL (programmation neuro-linguistique) et des TCC (thérapies cognitivo-comportementales) en particulier au Canada et aux États-Unis.


Dans notre pays où la majorité mange à sa faim et où il n'y a pas de guerre, on vit globalement plutôt très confortablement par rapport au reste de la planète. Pourtant l'être humain est fait pour résoudre des problèmes, pour s'adapter. Nous nous focalisons sur un projet, nous travaillons pour le réaliser, et nous sommes ensuite satisfaits du travail accomplis. Jusqu'à ce que l'on ait un nouveau projet, une nouvelle frustration, une nouvelle tension interne, qui nous amène sur un autre chantier.


Le culte de la perfection, du perfectionnement, ou encore du développement personnel, alimenté par toutes les photos retouchées ou "optimisées" que l'on s'échange sur les réseaux sociaux augmente encore plus cette frustration. À en croire nos fils d'actualité, tout le monde autour de nous a une vie parfaite ! Alors c'est là qu'on commence à cogiter... Il n'y a qu'à voir la première page de certains magazines dans les kiosques :


Comment mieux dormir ! Comment perdre du poids efficacement et durablement ! Et même comment l'hypnose peut vous rendre plus productif(ve) !


Tout cela va participer à focaliser notre attention sur des choses qui se font très bien de base inconsciemment. Si vous avez effectivement du mal à dormir, alors un travail en hypnothérapie pourra être bénéfique pour votre sommeil. Mais le but du travail sera que vous n'y pensiez même plus, que ce moment de l'endormissement devienne anodin, que cela redevienne quelque chose de naturel. Il s'agit de créer les changements nécessaires, mais ensuite de rendre à votre inconscient ce qui doit l'être. De même pour les régimes.


Le stress de prendre du poids... fait prendre du poids.

À force de se focaliser sur notre poids, de se stresser avec ces pensées, de se dévaloriser, de se peser frénétiquement pour voir les résultats, on finit par prendre du poids. En effet, le stress augmente l'activité d'une part du système nerveux (orthosympathique) et la production d'adrénaline et de cortisol. Le stress est vécu par le corps comme une situation de danger. Et en situation de danger, on augmente la faim, et on fait des réserves. Oui le corps est très très performant pour la survie... Et donc oui, le stress de prendre du poids.... fait prendre du poids. Petit clin d'oeil à ceux qui mangent devant les infos : toutes les mauvaises nouvelles et le stress généré fait que l'on va plus facilement se resservir, et nous allons aussi plus stocker.


Foutez-vous la paix !

Il m'est aussi arrivé de recevoir en hypnothérapie des personnes pour des troubles du transit, souvent pour des constipations chroniques. Ces personnes étaient tellement focalisées sur leurs symptômes qu'elles faisaient régulièrement des lavements et prenaient de grosses doses de laxatifs. Après quelques protocoles en hypnose, mon conseil le plus important pour ces personnes a toujours été celui de laisser les choses se faire. En plus direct : foutez-vous la paix ! Cela a été une franche réussite puisque ces personnes n'y pensaient même plus les prochains jours, et tout rentrait progressivement dans l'ordre.


On stresse à l'idée de ne pas trouver le sommeil... donc on ne trouve pas le sommeil.

Pour les insomnies c'est pareil. Lorsque l'on a fait tout le tour de ce qui pouvait être fait en hypnose, je m'aperçois souvent (quasi toujours) qu'il y a une grosse focalisation sur l'endormissement. On stresse à l'idée de ne pas trouver le sommeil... donc on ne trouve pas le sommeil. Les gens aimeraient contrôler consciemment leur endormissement, alors qu'il s'agit à l'inverse de lâcher prise et de se laisser guider par l'inconscient.


Votre inconscient est bien plus à même de gérer certaines choses dans votre vie. Le père de l'hypnose Ericksonienne le disait déjà :


Votre conscient est très intelligent, mais à côté de votre inconscient, il est stupide. -Milton Erickson-

Pour conclure donc, il peut être utile de travailler certaines choses en hypnose, lors d'un suivi en hypnothérapie ou en hypnocoaching, mais une fois la séance terminée, essayez au maximum de laisser les choses se faire. Vous pouvez vous faire confiance, ou plutôt faire confiance à votre inconscient, en particulier sur ces fonctions qui se font très bien naturellement en dehors de notre champ d'attention.


Le but est de vous rééquilibrer, de manière à ce que vous puissiez vous laisser guider par votre corps et ce dont il a besoin. Écoutez-vous.


Et comme d'habitude, ne prenez que ce qui est bon pour vous.


#développementpersonnel #transit #sommeil #insomnies #inconscient #stress